top of page

Un salon aux visées très politiques

Sur le salon de l’écologie et des alternatives « Primevère », soutenu et financé largement par la Ville de Lyon et par la Métropole, qui s’est tenu à Eurexpo jusqu’à ce week-end, derrière le caractère sympathique de l’écologie du quotidien que l’on retrouve sur une partie des stands (le jardinage, l’apiculture amatrice…), ce qui n’est pas acceptable, c’est l’utilisation par les réseaux écologistes de ce type d’évènement qui touche de près les familles, à des fins très politiques.


Que viennent faire au milieu des stands les promoteurs d’un communisme dépassé ou ceux d’une écologie politique révolutionnaire ? On s’étonne d’ailleurs d’y voir un stand Europe Ecologie Les Verts, un peu comme si Renaissance, le parti d’Emmanuel Macron, tenait un stand au salon de l‘Industrie. Il faudra aussi nous expliquer la présence de mouvements de défense de la Palestine au milieu des artisans potiers et ébénistes, ou encore de mouvements de désobéissance civile comme Extinction rébellion.

Ce qui frappe le plus, c’est l’absence de présentation des grands projets nationaux ou internationaux qui, au service de notre planète, imaginent des technologies nouvelles pour décarboner notre industrie, nos systèmes de chauffage ou encore nos transports. L’écologie du quotidien est sympathique, mais elle est nettement insuffisante. Dans une grande métropole comme la nôtre, dans une ville comme Lyon dont la riche histoire industrielle n’est contestée par personne, il y a une place pour les grands noms de l’Industrie, Air Liquide, Véolia et tant d’autres.

Bien évidemment, l’énergie nucléaire y est à nouveau dénoncée, alors que l’on sait aujourd’hui utiliser des technologies nouvelles qui brulent les déchets nucléaires, refroidissent sans usage de l’eau les réacteurs nucléaires et produisent une électricité totalement décarbonée.

Le jour où tomberont les exécutifs de la Ville de Lyon et de la Métropole, il ne faudra pas rejeter le principe d’un salon de cette nature, en revanche il faudra en chasser l’idéologie et l’extrémisme, qui rendent incompatibles cette écologie de proximité et l’investissement nécessaire dans des technologies nouvelles qui seront seules à même de sauver notre planète.

Posts récents

Voir tout

Loi immigration

Je voterai le texte issu de la Commission mixte paritaire. Peut-être cette loi sera-t-elle corrigée par le Conseil constitutionnel. Peut-être connaîtrons-nous des conflits avec la jurisprudence europé

Comments


bottom of page